|

    • fr
  • 2020 11 17 Bestaven Photo1910b Basse Dfinition Vi

    #VG20 – Jour 10 – Pot en vue…cela à l’air de passer

    32° à bord de Maître CoQ IV, Yannick a troqué le ciré pour le T.Shirt et apprivoise les poissons volants qui  le visitent depuis quelques jours.  Mais le plus fort de l’activité du skipper Rochelais est  surtout d’adapter sa voilure afin de mener sa monture au maximum de ses capacités  et rester bien accroché au train, emmené par une locomotive anglaise, nommée Alex Thomson. Impressionnant.

    A négocier dans les prochaines heures, une drôle de zone où tout est possible d’un instant à l’autre : des grains violents comme des calmes plats… les pièges de la zone intertropicale de convergence (ZIC), ou Doldrums comme l’appelle les anglo-saxons ou encore pour nous francophone, Pot-au-Noir. Il faut être prêt à tout.

    Garder calme et sérénité est primordial afin de franchir au plus vite cette ceinture de quelques 300 milles (environ 555 kilomètres) qui sépare les deux hémisphères et où se confrontent les alizés du nord-est – qui poussent actuellement Maître COQ IV – et les alizés du sud-est.

    Objectif : s’engouffrer dans un couloir situé entre le 25° et le 30° W et plonger perpendiculairement vers l’équateur afin franchir la porte de l’hémisphère sud, sans que l’addition ne soit trop salée…
    Le pot semble peu actif semble t’il… Mais, méfiance !

     

    Yannick joint par son équipe à 8h15 ce matin :
    « Notre vitesse ne me semble pas exceptionnelle comparée à celles de ceux qui sont dans mon Ouest ( ndlr Sam et Boris). Je subis un peu le dévent des îles du Cap Vert car je suis plus dans l’Est… J’hésite au niveau voile à relancer le grand gennaker
    Le vent va mollir un peu. J’aimerai qu’il refuse… ce qui m’éviterait ce changement de voile.
    Hier soir, petite rencontre nocturne avec Damien Seguin. On était super proches. On a conversé à la VHF afin de bien gérer notre croisement. Très sympa !
    Autrement, le pont commence à être jonché par les multiples poissons volants. »

    Peut-être que pour son dîner du soir Yannick suivra les bons conseils de son comparse Roland Jourdain : « Pour le poisson, pas d’erreurs ! En filet et cuit au citron ! » Protéines garanties !