|

    • fr
  • Capture D’écran 2020 11 16 à 17.46.12

    #VG20 – Jour 8 – Ça file good sur Maître CoQ !

    Ce n’est pas la tempête, mais ce ne sont pas pour autant, des conditions faciles auxquelles se confrontent les IMOCA en tête de flotte. A la hauteur des îles du Cap Vert, ils glissent dans les Alizés de nord-est à plus de 20 nœuds, direction le Pot-au-Noir. Les bateaux ne cessent de taper sur l’eau, toujours inconfortable comme situation et délicat pour le matériel…

     

    Yannick joint ce matin : « Tu entends comme le bateau siffle ? Je suis sous FRO et grand-voile haute !  Je file tout droit à 23 nœuds vers le Pot-Au-Noir. Tout schuss, plein sud avec des alizés bien établis qui vont se renforcer encore. Il n’y a pas d’options si ce n’est de sortir toute la quincaillerie afin de tenir le rythme des grands foilers dans la mesure du possible. »

     

    Après sa parenthèse disco de samedi soir, Yannick a saisi l’opportunité de conditions dominicales plus clémentes pour faire un check complet de son Maître CoQ,  en a profité pour faire une petite toilette d’automne  et ,enfin, poser un strapping sur son genou gauche afin d’être bien maintenu !

    « Hier, après mes changements de voile, grosse inspection du bateau. J’ai tout passé en revue de l’avant à l’arrière. Tout est bien étanche et c’est plus qu’agréable un bateau étanche ! (Sourire). Tout est nickel. Beau boulot de ma dream team ! Merci les gars !

    Ensuite, ça a été grand ménage de printemps du bateau comme du skipper !
    J’ai jeté les aliments frais abimés que je n’ai malheureusement pas pu manger pendant la première semaine. ET, pour la première fois, je me suis lavé ! Qu’est-ce que c’est bon !

    J’ai enfin pu aussi poser un strapping sur mon genou gauche, selon les bons conseils de Julie, kiné Rochelaise, experte dans les traumas sportives !  Ça me soutient bien. »

    Désormais, gros run de trois jours devant l’étrave du monocoque aux couleurs du volailler inspiré, Maître CoQ. « Cap Vert ce jour, puis, Pot au Noir dans les trois jours. Ça bombarde à bord de Maître CoQ ! »

     

    Pensées pour les camarades de jeu :

    « Très content d’apprendre que Jérémie repart ! Quel courage ! Bravo ! En revanche, quel coup dur pour Nicolas… L’important est de vite rentrer et se mettre aux abris, pour reconstruire et se fixer d’autres objectifs ! A très vite sur les plans d’eau, Nico ! »