|

    • fr
  • Capture D’écran 2020 11 09 à 11.56.10

    Vendée Globe Jour J : Yannick face à son destin !

    C’était à 7h45 dimanche 8 novembre, Yannick et sa compagne, Claire, sont arrivés dans le parking dédié aux skippers. Tout sourire mais concentré, le marin Rochelais s’est dirigé vers la zone mixte afin de répondre aux médias présents. Puis, ce fut la descente vers le ponton officiel, seul. Il a rejoint son Maître CoQ IV sur lequel l’attendait son équipe technqiue au grand complet et Christophe Guyony, le Directeur général de Maître CoQ. Quinze minutes pour se dire au revoir et il était temps d’appareiller… Direction le plan d’eau où le départ sera donné à 14h20 au lieu de 13h02, en cause une bande de brume qui empêchait toute visibilité…

    Inside – Revivre le départ de Yannick


    Les derniers mots de Yannick, terrien …

    La dernière nuit ?
    « Je me suis réveillé toutes les heures, comme si j’étais déjà rythmé par les quarts ! J’ai essayé de penser à autre chose que le bateau… à tous ceux que je laisse à terre ».

    Le chenal sans public ?
    « En 2008, j’ai eu le bonheur de vivre une sortie de chenal bondé de supporters. Sur cette édition, ça va être sans précédent.  Ça fait quelques jours que l’on connait cette donnée.  On va s’adapter… Il y a aura de l’émotion malgré tout. On sait qu’il y aura du monde derrière les écrans et que le public est avec nous. Je les emmène avec moi et ferai mon maximum pour partager ma boucle au mieux ! »

    Les au revoir ?
    « Ce sont des moments toujours délicats. J’ai dit au revoir à mes filles, Mona et Loïse, il y a une semaine déjà. Et sur le ponton, j’aurai dix minutes pour dire au revoir à ma compagne. »

    Comment te sens-tu ?
    “Je me sens bien. Je pensais être plus stressé. Ce départ est un aboutissement ; ça fait 12 ans que j’espérais y retourner et le jour J est arrivé. Merci à mon partenaire Maître Coq et à tous mes fournisseurs et co-partenaires !”