|

    • fr
  • YANNICK BESTAVEN 2020 IMOCA MAITRE COQ

    #VG20 – Jour 42 – Passage de l’antiméridien, méridien 180°

    Symbolique forte ce dimanche pour Yannick : l’étrave de Maître CoQ a dépassé l’antiméridien, le méridien 180°… Depuis le début d’après-midi, la longitude a cessé de croître en valeur Est pour décroître en valeur Ouest. Le skipper Rochelais a aussi gagné une journée calendaire, puisqu’il a vécu deux fois la même journée du calendrier… Un coup à en perdre la tête et ses repères, après 42 jours de course et un peu de fatigue ! D’ailleurs, avec le peu de nuit actuellement, Yannick avouait ce matin à son équipe : « Je suis un peu perdu. Je me nourris mais un peu n’importe comment. Je me mélange les pinceaux dans les jours et les heures… »

    En revanche, quand il s’agit de plancher sur la météo, tous les neurones du skipper Maître CoQ sont en alerte, d’autant que la situation est assez complexe. Si Yannick est positionné selon un angle plus avantageux que ses concurrents directs Charlie Dalin (Apivia) et Thomas Ruyant ( LinkedOut), ce qui lui évite nombreux empannages, « je scrute, décortique la météo à venir. Une dépression costaud va nous cueillir le 24 décembre, des 50 nœuds de vent de face qui plus est ! »
    Une situation pas classique du tout dans ce Pacifique pas très pacifique !

    Des pièges météo à négocier finement sont donc au programme des prochains jours… Et si garder une bonne vitesse permettait à Yannick de passer entre les mailles des hautes pressions ???

    Watt&Sea