|

    • fr
  • YANNICK BESTAVEN 2020 IMOCA MAITRE COQ

    #VG2020 – Jour 3 : Front droit devant…

    Des prévisions justes qui ont amené la flotte du Vendée Globe à se confronter à du vent fort avec des rafales à 40 nœuds et à une mer formée et croisée… Après de nombreuses réflexions parmi les concurrents, deux groupes se sont distinctement formés : les partisans de l’ouest qui sont clairement allés chercher le front et les partisans du sud qui ont longé les côtes espagnoles afin de naviguer dans des conditions plus clémentes et de préserver le matériel. La route est longue.
    Au petit matin, ce dernier groupe a l’avantage. Yannick est pointé 5ème au classement de 9h quelques milles derrière le leader, Maxime Sorel (VandB).

    Maître CoQ IV cavale à 15 nœuds dans un mer formée avec deux ris dans sa grand-voile et le J3 à poste ( ndlr : voile d’avant appelée aussi trinquette que l’on arbore quand le vente oscille entre 18 et 35 nœuds). Devant lui quelques heures encore tendues avec le passage du front à négocier.

    Yannick, mercredi 11 novembre 8h TU, voix claire et énergique :
    « Ca secoue encore pas mal. J’ai 30-32 nœuds au compteur, mais ce n’est pas rafaleux contrairement à ce que me disaient mes fichiers. Le bateau passe bien dans une mer formée. Je suis sous J3 et 2 ris.
    Les prochaines heures vont encore être délicates, je m’attends à des grains violents. C’est maintenant que ça va être le plus fort. Cette nuit, je ne voyais pas la mer donc j’ai un peu levé le pied mais depuis le lever du jour, j’ai remis des watts et ai accéléré.
    Le bonhomme va bien ; j’ai pu dormir un peu en début de nuit. »

    Si les sudistes ont ce matin un petit avantage au classement, les partisans de l’ouest ont déjà passé le front et descendent plein vent arrière à grande vitesse… A suivre !

    📍🆕Le classement et la cartographie par ici >> https://bit.ly/38qGBTC